Question générale sur l'histoire des serrures et leurs degrés de complexité (intrigue policière)

Vous voulez partager un savoir-faire, montrer vos progrès à tout le monde, partager un article qui parle du crochetage, monter une belle serrure ancienne... Sur ce sous-forum le partage est plus direct parce-qu'on peut lire sans inscription (ni tout le monde a envie de s’inscrire juste pour lire un article ou voir une photo)
Avatar de l’utilisateur
Tekualimp
Messages : 19
Inscription : mer. 28 nov. 2018 15:31

Question générale sur l'histoire des serrures et leurs degrés de complexité (intrigue policière)

Messagepar Tekualimp » mar. 30 mars 2021 11:04

Bonjour tout le monde,

À la lecture d'une intrigue policière, je me suis posé quelques questions sur la cohérence du récit.
Cela se passe dans les années 1920. La porte d'un wagon de marchandises, contenant les objets précieux ou de gros volume des passagers, a été crochetée à l'aide "d'épingles à cheveux". A priori, cela a pris moins de 5-10 minutes.
Personnellement, il me semble qu'une telle serrure ne peut pas être trop "simple", vu qu'elle sert à protéger du vol des marchandises confiée à la compagnie par les voyageurs. La responsabilité incombe à la compagnie, elle a tout intérêt à ce que la serrure soit complexe. Et si la compagnie a une assurance vol, nul doute que l'assurance demande qu'une serrure complexe soit posée.
Une fois crochetée, la serrure porte des marques de crochetage visibles à l’œil nu.

Quelle genre de serrures est susceptible d'avoir été posée à l'époque sur une telle porte ? Qu'en pensez-vous ?
Est-ce que cette histoire de crochetage par "épingle à cheveux" tient la route ? N'est-ce pas plutôt un cliché du cinéma ou de la littérature ?

Merci d'avance pour vos lumières ! :pouce:
Dernière édition par Tekualimp le mar. 30 mars 2021 11:05, édité 1 fois.

Revenir vers « Échanges publics sur le crochetage et les serrures »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité