Page 1 sur 1

Vieux cadenas, plus difficiles ?

Publié : sam. 16 oct. 2021 10:33
par Kramer Kramer
Salut à tous, je poste ici pour discuter du sujet en titre car j'attends toujours d'être validé par un administrateur.

En effet j'ai deux cylindres de serrures en métal blanc qui sont manifestement récents et on sent assez bien le mécanisme, je trouve , même si je manque encore de toucher.

Par contre j'ai récupéré aussi des cylindres plus anciens en laiton qui tournent encore très bien avec la clé mais les mécanismes sont vraiment plus difficiles à sentir, je trouve et si on peut les ratisser sans trop de problème (même si ça reste un peu aléatoire pour moi), je n'arrive pas à les palper une goupille à la fois. Ils doivent avoir une 30aine d'année et sont en bon état.

Pareil chez mes parents il y a un cadenas d'une 30aine d'année en laiton je suppose, qui est entretenu, utilisé de temps en temps et toujours en intérieur, donc il est en bon état malgré la couleur très ternie. Mais je n'arrive pas à sentir quoi que ce soit là dedans c'est un vrai mystère ce truc! C'est un cadenas de base , tout simple mais manifestement efficace !!

D'où ma question : est-ce que ce genre de matériel un peu plus ancien est plus difficile à crocheter ? Et pourquoi ? Je ne me comprends pas pourquoi ce maudit cadenas résiste toujours à mes assauts !!

Vous avez des retours d'expérience là dessus, des conseils ?

Re: Vieux cadenas, plus difficiles ?

Publié : lun. 13 déc. 2021 15:20
par Fredo the Crow
Oui c'est typique et communément appelé "syndrome du vieux mou" par chez nous.

Le meilleur exemple est le cylindre Zenith 5 goupilles dit "Arnov". C'est un modèle très vieux, plus produit depuis pas mal de temps et fabriqué par Cavers (maintenant partie d'ISEO) donc on tombe très rarement sur des exemplaires neufs, et les autres sont tous des vieux mous.

Tu as beaucoup moins de sensations et les goupilles accrochent beaucoup moins bien et très souvent tu dois utiliser la technique que les espagnols appellent "retocar" (la retouche en Français)

Il y a des explications physiques plus ou moins évidentes : crasse, usure des puits, usure des ressorts, mais surtout usure des goupilles qui peuvent créer un effet similaire aux goupilles chanfreinées du diabolique TESA TE5.

J'ai eu la chance de trouver des Arnov quasi neufs et c'est le jour et la nuit, presque même décevant de facilité, après avoir lutté aussi longtemps et avec autant d'acharnement contre certains de leurs congénères usés...